Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Catéchisme et spiritualité

Catéchisme et spiritualité

L'intimité entre Dieu et notre âme - Pour enfants et adultes

A toutes et à tous - Qui suis-je ? Pourquoi ce blog ?

Bonjour ou bonsoir, à toutes et à tous.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Véronique. Je fais déjà  "Le blog catholique de Véronique", qui est également un blog personnel comme celui-ci.

Dieu m'a converti en 2001. Enfant et adolescente, j'ai reçu tous les sacrements jusqu'à la confirmation. Je vis régulièrement des sacrements de l'Eglise Catholique Romaine, l'Eucharistie, la confession (le plus souvent possible), et, comme beaucoup j'ai un accompagnateur spirituel (ce qui est indispensable pour grandir dans la foi).

Le père Jean-Claude Sagne a été mon accompagnateur spirituel jusqu'à ce que Dieu le rappelle à Lui. Je vous recommande ses livres. J'ai rencontré un prêtre qui m'a avoué "vous avez connu un saint !". Je veux bien le croire.

Ma spiritualité est celle du Carmel, aussi, j'aime particulièrement saint Jean de La Croix, sainte Thérèse de Jésus (d'Avila), sainte Thérèse de l'Enfant Jésus (de Lisieux), également saint Padre Pio, saint Jean Marie de Vianney (Saint curé d'Ars), saint Benoît, la Vénérable Marthe Robin, et les mystiques mère Yvonne-Aimée de Jésus (de Malestroit), soeur Josepha Menendez...

Ce que j'aime en eux c'est la perfection et la simplicité à la fois, la pauvreté du coeur, la recherche de Dieu en tout, la confiance et l'abandon en Dieu dont ils sont les exemples à suivre. Leur vie m'aide à approfondir ma foi, et les précieux conseils et enseignements que Dieu leur a donnés m'aident dans ma recherche spirituelle, lieu où nous vivons intimement avec Dieu.

A cause de soucis de santé, j'ai été obligée d'arrêter de travailler, ce qui me laisse donc du temps pour ma famille, pour ma vie intime avec Dieu et pour évangéliser sur internet.

La spiritualité est pour moi importante parce qu'elle est indispensable pour l'intimité de Dieu avec notre âme. Chaque étape du chemin spirituel est précieuse, saint Jean de la Croix nous en explique les différents degrés du premier au dernier qui est le dizième, et, sainte Thérèse de Jésus nous offre la particularité de chacune des sept demeures de notre âme où Dieu la façonne (avec notre propre liberté, volonté et abandon) jusqu'au mariage spirituel. Ce chemin peut être long ou court, cela dépend de nous et des grâces que Dieu daigne nous offrir. Dieu offre ses grâces à qui Il veut, quand Il veut et comme Il veut (vérité que Dieu m'a expliqué puis confirmé après la lecture de sainte Thérèse de Jésus "La vie écrite par elle-même"). Il faut se laisser faire, être confiant et patient.

 

Pourquoi ce blog ?

Les églises sont vides.

Voici la phrase dominante en mon coeur depuis longtemps déjà. Oui, les églises sont vides.

J'ai fait le catéchisme il y a quelques années, et j'y ai remarqué que le catéchisme que l'on donne aux enfants est vide et n'a pas de vie. 

Au début de chaque rencontre nous faisions toujours un moment de prière, afin de nous mettre en présence du Ciel. Je faisais le catéchisme que l'on me demandait de faire (il est important d'obéir) en fonction du thème du jour, et y rajoutais les conseils pour la vie quoitidienne en plus des conseils spirituels.

A la base j'étais venue pour aider une maman bénévole comme moi, et au final elle m'a dit : "Véronique, c'est vous qui allez faire le catéchisme parce que je suis comme les enfants, grâce à vous j'apprends beaucoup...". J'ai été surprise et ne voulais pas prendre la place de cette maman, mais j'ai accepté à cause de son insistance.

Pour moi, le catéchisme, le spirituel et les sacrements de l'Eglise ne peuvent être séparés. J'en ai fais l'expérience et j'en voyais les fruits, d'ailleurs, le témoignage d'une des mamans d'un enfant du catéchimse m'a avoué les fruits dans leur vie au moment où j'évangélisais son fils.

Alors, de voir les églises vides, d'entendre le témoignage de personnes ne connaissant rien de la spiritualité ou n'en n'ayant pas (ce n'est pas une critique mais un état de faits révélé), de constater que les enfants du catéchisme ou de préparation aux autres sacrements sont absents des églises le dimanche, ce blog est évident et prend forme en cette veille de l'Ascension 2016.

Avec du recul, notamment par le catéchisme que j'ai fait, également par des échanges avec des personnes désireuses de spirituel comme elles me l'ont exprimé et demandé, et, la situation spirituelle catastrophique du monde, ce blog sera un outil dont toutes et tous pourrez profiter.

Il s'adresse aux enfants et aux adultes de tout âge.

Je laisse la possibilité de mettre des commentaires sur les articles, ainsi, avec joie et plaisir, je pourrai vous donner des conseils spirituels et/ou de vie (cela n'enlève en rien le fait de vous conseiller d'avoir un accompagnateur spirituel ou accompagnatrice. Je ne peux pas l'être pour vous car il faut connaître les personnes physiquement ainsi que leur vie quotidienne et de prière). Ne mettez pas votre identité sur vos commentaires si vous désirez rester anonyme.

Il y a un besoin urgent et prédominant dans les paroisses et dans le monde, nous le savons, d'un catéchisme bien fait et pour moi le spirituel doit y être lié afin que les âmes apprennent à vivre leur intimité avec Dieu. Ce que Dieu désire ardemment.

J'ai constaté que dans les paroisses les mamans des enfants étaient sollicitées pour faire le catéchisme. Elle sont de bonne volonté, mais le côté catastrophique de cette situation c'est qu'elles ne savent rien. Les âmes sont donc invitées à ne pas progresser sérieusement. Oui, c'est catastrophique. J'y vois là une attaque interne dans l'Eglise, et cela vient de Satan ne désirant pas que les âmes aient une intimité profonde, sincère, intense et vivante avec Dieu, chose à laquelle nous sommes pourtant invités.

Je ne suis pas meilleure qu'une autre personne, mais sans bases ni vie intérieure personnelle, comment peut-on notamment répondre aux questions posées par les enfants, comment peut-on les conseiller, les inviter, les accompagner...?

J'ai remarqué aussi les messes réservées aux enfants , "initiation Eucharistique" comme cela est nommé. Malheureusement le catéchisme est fait pendant la messe et cela ressemble plus à du théâtre qu'à autre chose, les équipes liturgiques changent la messe ou se permettent de parler pendant la consécration. Tout cela sont des abus liturgiques. Dieu Lui pendant ce temps attend que notre coeur soit tourné uniquement vers Lui et non vers ces spectacles. Cela Le blesse et le rend triste.

Ces situations et ces actes mauvais habituent malheureusement les enfants à ne venir qu'à cette messe et à en faire des assistés, les personnes du catéchisme servent de nounous durant une heure et rien ne prête réellement à la capacité individuelle très grande et si belle de chacun et de chacune à s'ouvrir à Dieu, à vivre la messe en famille et non en groupe, parce que la famille est le premier noyau et lieu d'évangélisation.

Je pense aux personnes responsables en paroisse, et c'est bien, il en faut, mais un jour elles seront devant Dieu et devront répondre de ce qu'elles ont fait ou pas fait en fonction des personnes qui se sont trouvées sur leur chemin. Leur responsabilité est très grande. Moi, je redoute ce moment, aussi, par ce que Dieu m'offre, je ne peux le garder pour moi et un jour le père Jean-Claude Sagne m'a dit : "Véronique, ce qui compte c'est de donner aux autres ce que Dieu nous donne".

Mon désir est donc d'évangéliser non seulement les enfants mais également leurs parents, et ensemble s'ils le souhaitent, et toutes celles et tous ceux qui veulent découvrir Dieu qui les attend et désire ardemment une intimité profonde, vraie et vivante avec Lui, personnellement.

Je me mets donc au service de Dieu pour Le servir du mieux que je peux, malgré mes faiblesses et mes imperfections, alors, je m'appuie sur votre prière et vous assure de la mienne.

Que la Très Sainte Trinité nous guide, nous aide à nous abandonner à Sa volonté, et nous fasse comprendre toutes choses.

Véronique

 

Une homélie (de janvier 2015) du père Henri Boulad : "Perdre la foi pour la retrouver".

Quelques unes de ses paroles : "Massivement les chrétiens ont trahi leur foi, ont trahi Jésus-Christ. Les églises sont vides".

Ce n'est pas un jugement porté, c'est un fait, tout comme mon message de présentation.

 

.

.

.

Partager cette page

Repost 0