Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Catéchisme et spiritualité

Catéchisme et spiritualité

L'intimité entre Dieu et notre âme - Pour enfants et adultes (Ne tenez pas compte des publicités)

Jésus, la lumière du monde... qui Le suit, marche dans la lumière.

Il est bien de prier le Veni Creator afin de nous mettre en la présence de Dieu

Dimanche 1er avril 2017 - 5è dimanche de Carême

Forme ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 11,1-45.
En ce temps-là, il y avait quelqu'un de malade, Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de Marthe, sa sœur.
Or Marie était celle qui répandit du parfum sur le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux. C’était son frère Lazare qui était malade.
Donc, les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. »
Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare.
Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait.
Puis, après cela, il dit aux disciples : « Revenons en Judée. »
Les disciples lui dirent : « Rabbi, tout récemment, les Juifs, là-bas, cherchaient à te lapider, et tu y retournes ? »
Jésus répondit : « N’y a-t-il pas douze heures dans une journée ? Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde ;
mais celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n’est pas en lui. »
Après ces paroles, il ajouta : « Lazare, notre ami, s’est endormi ; mais je vais aller le tirer de ce sommeil. »
Les disciples lui dirent alors : « Seigneur, s’il s’est endormi, il sera sauvé. »
Jésus avait parlé de la mort ; eux pensaient qu’il parlait du repos du sommeil.
Alors il leur dit ouvertement : « Lazare est mort,
et je me réjouis de n’avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! »

Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), dit aux autres disciples : « Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui ! »
À son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.
Comme Béthanie était tout près de Jérusalem – à une distance de quinze stades (c’est-à-dire une demi-heure de marche environ) –,
beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère.
Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.
Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.
Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »
Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;
quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »
Ayant dit cela, elle partit appeler sa sœur Marie, et lui dit tout bas : « Le Maître est là, il t’appelle. »
Marie, dès qu’elle l’entendit, se leva rapidement et alla rejoindre Jésus.
Il n’était pas encore entré dans le village, mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré.
Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie et la réconfortaient, la voyant se lever et sortir si vite, la suivirent ; ils pensaient qu’elle allait au tombeau pour y pleurer.
Marie arriva à l’endroit où se trouvait Jésus. Dès qu’elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »
Quand il vit qu’elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé,
et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. »
Alors Jésus se mit à pleurer.
Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! »
Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? »
Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre.
Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. »
Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ?
Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »
On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé.
Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. »
Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »
Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »
Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Pour enfants

"Cette maladie ne conduite pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié"

Les enfants, par cette phrase de Jésus (que j'ai souligné dans l'Evangile ci-dessus), Jésus nous parle de la résurrection. Vous pourriez avoir peur de la mort, du corps, et il est vrai que lorsque nous quittons la terre, notre corps meurt, mais, notre âme, elle, vit toujours et, éternellement. Et, lorsque nous serons au Paradis, le Royaume de Dieu, nous Le verrons dans sa gloire. Alors, n'ayez pas peur de la mort, car comme l'a dit sainte Thérèse de l'Enfant Jésus quelques instant avant de mourir : "Je ne meurs pas, j'entre dans la vie".

Maintenant, je vais parler des deux parties de l'Evangile, et, vous pouvons constater que la première est d'une couleur différente de l'autre en vert.

En voici la raison.

Dans la première couleur, les phrases expliquent la différence entre celui qui vit sans Dieu, et, celui qui vit avec Lui. Effectivement, Jésus dit notamment :

"Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas, parce qu’il voit la lumière de ce monde ;
mais celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n’est pas en lui". Après ces paroles, il ajouta : « Lazare, notre ami, s’est endormi ; mais je vais aller le tirer de ce sommeil. »

Là, je vais vous parler de la vie spirituelle. La lumière de ce monde, c'est Jésus, c'est Dieu. Dans le nouveau Testament de la Bible nous avons les titres de gloire que Dieu nous a donné, comme celui de fils de lumière :

"Vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit des ténèbres (1 Thessaloniciens 5, 5)

"Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumières dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière !" (Ephésiens 5, 8)

"Vous êtes la lumière du monde" (Matthieu 5, 14)

"Que la lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux" (Matthieu 5, 16)

"Prend garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres" (Luc 11, 35)

"Cette lumière était la véritable lumière, qui en venant dans le monde, éclaire tout homme" (Jean 1, 9) 

Nous sommes donc faits pour la lumière, pour être en elle et la suivre. Oui, nous sommes créés à l'image et ressemblance de Dieu, alors, sa lumière est en nous, déjà, dès notre naissance. Il nous reste simplement à faire briller cette lumière et la faire vivre. Comment ? Simplement en essayant de nous remplir au mieux de Jésus, en Le priant, en passant du temps avec Lui, en allant à la messe, en allant nous confesser... Plus nous serons remplis de jésus qui est la lumière du monde, et moins notre âme sera endormie. Si nous pensons être endormis, c'est à dire que notre âme ne vit pas suffisamment avec Dieu, alors, nous pouvons Lui dire cette prière : "Seigneur, mon âme est endormie, aide moi à la réveiller, vient lui expliquer ce qu'elle doit faire et ce qu'elle est capable de faire. Aide moi, apprends-moi...".

 

Dans la deuxième couleur de l'Evangile, en vert donc, j'ai souligné deux phrases :

Jésus s'est mis à pleurer... Oui, Jésus a pleuré aussi, alors, il ne faut s'en vouloir de pleurer, et si parfois nous vivons des moments difficiles dans notre vie nous pouvons pleurer. Pleurer fait du bien, ça nous soulage.

Voyez comme Il l'aimait... Oui, l'amour de Jésus pour les créatures de Dieu est immense, sans fin, au point qu'Il a donné sa vie pour nous tous. C'est ce que nous allons vivre durant la semaine Sainte, juste avant Pâques.

 

"Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu... Père je te rends grâce, parce que tu m'as exaucé"... Si nous croyons en Dieu, et si nous Lui faisons confiance, et, si nous nous remplissons au mieux de Lui, alors oui nous verrons sa gloire. Nous la verrons déjà sur terre par tout ce qu'Il fait en nous et en les autres, et surtout au Ciel, dans son Royaume. Oui, Jésus nous dit que si nous croyons, nous verrons la gloire de Dieu.

Jésus a aussi une parole envers son Père du Ciel, qui est aussi le vôtre. Il pense à Lui, Il Le prie, Il le remercie. C'est une attitude naturelle pour Jésus envers son Père du Ciel, et nous sommes invités à faire la même chose : avoir une relation intime avec Dieu le Père. Les enfants, je vous invite à demander à Dieu le Père de vous prendre sur ses genoux, et de Lui demander de vous dire qu'Il vous aime. N'hésitez pas à Lui faire cette demande plusieurs fois, quand vous le désirez.

 

Pour terminer, je vous invite à bien retenir que Jésus est la lumière du monde, et, que sur la Croix, malgré le sang de Jésus qui coule sur Lui et sur le bois, voyez et espérez en Jésus qui est lumière et qui est ressuscité que vous verrez au Paradis.

 

Pour adultes

Vous qui êtes enfants de lumière et lumière du monde comme vos enfants, prenez soin à vivre ainsi et à les inviter à assimiler cette certitude.

 

Bon et saint dimanche à toutes et à tous.

Véronique

Jésus, la lumière du monde... qui Le suit, marche dans la lumière.

.

.

.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article