Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Catéchisme et spiritualité

Catéchisme et spiritualité

L'intimité entre Dieu et notre âme - Pour enfants et adultes (Ne tenez pas compte des publicités)

Convertissons-nous et portons à Dieu le plus d'âmes possible

Il est bien de prier le Veni Creator afin de nous mettre en la présence de Dieu

 

Dimanche 22 janvier 2017

Forme ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 4,12-23.

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée.
Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe :
‘Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations !
Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée.’
À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs.
Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela.
Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.
Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Pour enfants et adultes

Avant notre conversion nous sommes dans les ténèbres, et, lorsque Dieu nous convertit nous sommes dans la lumière. Et c'est à partir de ce moment que nous pouvons voir la différence entre les deux : la vie sans Dieu, puis, la vie avec Lui.

Lorsque nous disons oui à Dieu, Il nous invite, sans nous obliger puisqu'Il n'est pas un dictateur, oui, Il nous invite à nous convertir, c'est à dire à changer de comportement intérieur comme dans nos paroles et dans nos actes.

Le chemin sera parfois facile, parfois difficile, mais là est le vrai chemin que Dieu veut que nous empruntions. Il ne faut pas s'en faire, car Dieu pourvoit à tout, dans les bons moments de notre vie comme dans les plus durs.

Chacun a sa propre vocation sur terre, aussi, Dieu nous demande dans tous les cas de faire le nécessaire pour que notre conversion dure éternellement, mais Il nous demande aussi d'être des pécheurs d'âmes déjà par la prière, puis en acte. Cela peut être dans notre propre famille, où nous ne devons pas avoir peur d'évangéliser, mais aussi autour de nous (proches, amis, travail, société...).

Pour arriver à réaliser cela, il faut déjà être soi-même dans un cœur à cœur avec Dieu, quotidiennement. Par notre intimité avec Lui, nous aurons  beaucoup de facilité à conduire notre vie, à faire les bons choix, et, même si nous chutons (commettre des péchés) Dieu sera toujours là pour nous encourager et nous inviter à devenir meilleur.

Comme le dit Jésus : "Convertissez-vous car le Royaume des Cieux est tout proche". En effet, lorsque nous Lui disons oui, chaque jour, Dieu nous fait sentir sa présence à nos côtés, c'est donc une partie des Cieux qui vient à nous, et aussi, parce que nous savons que Jésus reviendra dans sa gloire, et puisque le temps n'existe pas pour Lui, nous pouvons dire que nous nous approchons du jour de son retour sur la terre. Sans oublier bien sûr le jour où Il nous fera quitter cette terre pour aller au Ciel, lorsqu'Il nous dit que le Royaume des Cieux est tout proche, c'est qu'il est à la portée de tous et pour cela il nous faut le mériter par notre vie vécue le plus possible dans l'amour.

Que notre intimité avec le Saint Esprit, avec Jésus, avec Dieu le Père, soit notre priorité quotidienne, et n'ayons pas peur de leur exprimer notre amour, notre respect, notre reconnaissance.

Alors, convertissons-nous et portons à Dieu le plus d'âmes possible par les moyens dont nous disposons.

Véronique

 

Convertissons-nous et portons à Dieu le plus d'âmes possible

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article