Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Catéchisme et spiritualité

Catéchisme et spiritualité

L'intimité entre Dieu et notre âme - Pour enfants et adultes (Ne tenez pas compte des publicités)

Evangile de saint Luc 7, 11-17 - Conversion et vie éternelle

Préparons dimanche qui arrive afin de nous mettre déjà en compagnie de Dieu pour vivre au mieux la messe.

Il est bien de prier le Veni Creator avec de lire afin de nous mettre en la présence de Dieu : http://catechisme-et-spiritualite.over-blog.com/2016/05/les-prieres-de-base.html

 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Dimanche 6 juin 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,11-17.
En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.
Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit : « Ne pleure pas. »
Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »
Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière et dans toute la région.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

 

Pour les enfants

Dans cet évangile, on voit Jésus toucher ce garçon mort, et, il revient  la vie.

On sait qu'à la fin des temps, Dieu ressucitera les corps. Effectivement cet évangile en parle et le confirme.

Mais aujourd'hui, il y a aussi autre chose dont nous parle Dieu. C'est Jésus qui peut nous toucher, et notre conversion commence. D'une personne mourante (vivre sans Dieu) nous passons alors à la vie (vivre en Dieu), et, en elle, notre spiritualité ne fera que grandir (si nous faisons ce qu'il faut pour ça). D'une mauvaise conduite, nous passerons ainsi à une vie plus sainte et plus parfaite : "Vous serez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait" (Evangile de saint Matthieu chapitre 5, verset 48 - on peut écrire également Matt 5, 48).

Pour notre conversion personnelle nous pouvons demander à Jésus de nous toucher et de nous offrir toutes les grâces qui nous sont nécessaire pour devenir meilleur, et parfait comme Dieu le Père le désire. Nous pouvons faire ensuite la même demande pour notre prochain...

Si, dans votre vie spirituelle, vous constatez que vous ne faites pas de progrès, demandez à Jésus de venir vous toucher, demandez Lui de vous mettre en lumière ce qui ne va pas en vous, et de vous aider à devenir meilleur.

Exemple de prière :

"Seigneur Jésus, je Vous aime. Je Vous remercie d'être Amour. Je vous demande de venir me toucher, je désire devenir meilleur, aussi, je Vous demande de m'offrir toutes les grâces qui me sont nécessaires. Aidez-moi à devenir saint comme le désire Dieu le Père et Vous aussi Seigneur Jésus... Je Vous demande les mêmes grâces pour toutes les âmes de la terre, en particulier (dire le nom de la personne). Je Vous confie mon âme, je Vous offre ma main et Vous demande de la garder dans La vôtre et que jamais elles ne se séparent.".

Chers enfants, ayez confiance en Jésus, Vous ne serez jamais déçus, au contraire, si vous Le laisser faire en votre vie, Il fera des merveilles en vous et dans votre quotidien. Soyez toujours dans la joie, l'espérance et la patience.

 

Pour les adultes

Ce que je viens d'écrire aux enfants est bon pour tous, aussi, la véritable conversion est celle dont parle sainte Thérèse d'Avila, dans le mariage spirituel, c'est là où opère la conversion de Dieu en notre âme.

Pour arriver à ce niveau, il ne faut pas brûler les étapes de la vie spirituelle, car toutes sont importantes, et Dieu veillera à ce qu'elles soient vécues comme Il le désire. Aussi, pour une vie spirituelle normale, humble, patiente, confiante, et toute abandonnée en Dieu, il suffit de prier quotidiennement, de se confesser le plus souvent possible, de recevoir l'Eucharistie le plus souvent possible également en fonction de nos disponibilités et possibilités... d'avoir un accompagnateur spirituel (prêtre, laïc (homme ou femme) engagé), de s'abandonner aux grâces divines, sans oublier que Dieu nous les offre quand Il veut, comme Il veut et à qui Il veut. Oui, l'abandon est important et beau puisqu'il nous permet de grandir dans l'humilité, la patience, la confiance jusqu'à y triompher dans l'héroïsme discret de chacune d'entre elles.

Laissez Jésus vous toucher, Notre Dame de Pontmain nous l'a dit : "Mon Fils se laisse toucher". Alors, osez toucher vous aussi Jésus, à l'image de sainte Véronique qui a touché son visage avec soin et délicatesse. Osez prendre le visage de Jésus dans vos mains, portez Lui du soin, aimez et laissez vous vous faire aimer par Lui, car la vie éternelle commence déjà sur terre. Dites le à vos enfants, à vos proches et amis.

 

Bon et saint dimanche à toutes et à tous.

Je me confie à votre prière et vous assure de la mienne.

Véronique

Evangile de saint Luc 7, 11-17 - Conversion et vie éternelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article